Pariez sur le football comme un pro

Le football est la discipline qui attire le plus les parieurs. En tant que sport numéro 1 dans le monde,  c'est loin d'être étonnant. La problématique des parieurs de foot, outre les erreurs de base à éviter - à ce sujet, lire notre article - c'est qu'ils parient trop souvent sans connaître les bases. Connaître le football, être un fin analyste, se passionner depuis l'enfance sont loin de suffir pour optimiser ses gains chez les bookmakers. Il faudra d’abord vous munir de votre calculatrice et d'un peu de patience. Prendre le temps de bien maîtriser le vocabulaire des bookmakers, analyser ses victoires et ses défaites !  Faites tout d’abord un tour dans notre article « pariez comme un pro ». C'est toute une stratégie à mettre en place. Attention, il n y a pas de formule miracle ou de risque zéro. La bonne santé économique des bookmakers démontre qu'une partie des joueurs ne joue pas sérieusement et aussi que le bookmaker est un adversaire coriace.

 

Ciblez vos pronostics sur un championnat que vous connaissez !

Il faut devenir un spécialiste du football. Pour commencer il faut vous concentrer sur un championnat national.  Il est nécessaire  de suivre les actualités, les informations tactiques, techniques, mais aussi tout ce qui peut arriver en dehors du carré vert. Pour cela, je vous conseille de choisir un championnat que vous aimez et que vous connaissez déjà bien. Ne vous focalisez pas uniquement sur les grandes équipes. Le ventre mou et le bas de classement offrent souvent des meilleures cotes que les grands clubs qui écrasent leurs championnats. C'est d'autant plus vrai si vous jouez sur les paris simple. Une connaissance au sens large d'un championnat est une nécessite absolue pour devenir un parieur gagnant.  Si vous connaissez que de loin la Premier League, vous pouvez faire l'erreur de miser sur Liverpool pour son nom et sa gloire lorsqu'elle joue contre le 'petit' club d'Everton... Sauf que l'équipe d'Everton est dans la ville de Liverpool et que ce match se joue à couteaux tirés dans ce qu'on appelle traditionnellement le Derby du Merseyside. On ne mise jamais sur un nom ou une réputation ! On mise après avoir estimé les chances de battre le bookmaker.

Parier au dernier moment !

Si cette règle est valable pour les sports collectifs, elle l'est particulièrement dans le football avec des compositions d’équipe données souvent à la derniere minute aux officiels. En plus des éventuels blessures, il peut y avoir des choix tactiques et stratégiques de l’entraîneur. Et comme la mode est pour la plupart des coachs de jouer à l'intox, si vous jouez deux jours avant le match, vous allez parier peut-être sur une équipe qui ne ne sera pas alignée et votre pari sera donc désuet. Les cotes peuvent aussi être moins intéressantes car elles ont été lissées en tenant compte de tout les derniers éléments.  Alors, vous préférez jouer une cote éventuellement meilleure à l’aveugle ou jouer une cote moindre avec une visibilité optimale ? De la réponse à cette question, on peut deviner si vous allez être un parieur gagnant ou perdant.

 

Choix  des cotes dans un match de foot

Vous disposez de nombreux paris pour miser sur un match de foot. C'est parfois plus d'une centaine de paris disponibles pour les grands matchs.  Du pari simple au pari combiné, il vous faut éviter les paris qui dépendent uniquement de la chance. Parier sur le score exact, c'est au petit bonheur la chance. C'est donc à proscrire. Éliminez les paris qui dépendent que de la chance. Ensuite, c'est en pariant  que vous trouverez ceux qui vous rapportent le plus.  Il y a une part d’irrationnelle.  Vous trouverez rapidement des paris sur lesquels vous serez plus à l'aise. Les statistiques doivent aussi vous guider, voir ci-dessous.

 

Les statistiques: un outil, mais pas un oracle

Les statistiques sont un outil à utiliser avec intelligence. Ne remontez pas à Mathusalem. C'est bon pour vendre du papier et donner du grain à moudre aux médias sportifs.  Préférez les statistiques de la saison en cours ! C'est le plus important. Les statistiques individuelles peuvent vous aider surtout si vous pariez sur les buteurs. Les stats des équipes sont celles qui doivent vous aider dans la mise en place de votre stratégie. Vous les trouverez un peu prés partout des plus détaillées au plus loufoques. Ces stats doivent être votre bible.  Et c'est selon elles  que vous pariez, pas selon le nom de votre équipe de foot préférée !

Les pièges à éviter pour miser sur le foot !

Généralement, on mise peu sur les premières journées de championnat.  Le parieur n'a aucune information si ce n'est les forces en présence sur le papier. Il est inutile de risquer  son bankroll avant d'avoir une visibilité sur les atouts et les faiblesses des équipes du championnat. C'est aussi un moment ou les grandes équipes peuvent se mettre en route pour arriver en forme pour le printemps quand les plus petites sont déjà en place pour prendre le plus rapidement des points  et éviter ainsi de passer une saison à craindre la relégation.
Les coupes nationales peuvent aussi être le lot de mauvaises surprises notamment en Ligue 1 où trop souvent les entraîneurs font tourner les effectifs.
Et peut-être les matchs à éviter à tout prix.. Les matchs amicaux.

Le Livebet

C'est le Graal du parieur. Misez en direct selon le déroulement du match ! On ne peut pas être plus prés de la réalité du terrain. Certains books offrent même les matchs en streaming légal.  Le livebet ne permet pas de visualiser les stats en direct et demande donc de connaître le football sur le bout des doigts. C'est la façon la plus excitante de parier en ligne ! Il faut être rapide, efficace et maîtriser parfaitement le logiciel de son site de paris sportif ! Et tout le lexique du pari sportif... Ce n'est pas le moment de manquer une cote qui peut se mettre à jour à n'importe quel moment.